Rénovations Urbaines > Ambérieu-en-Bugey

Ambérieu-en-Bugey

Rénovation urbaine
Pour vous & avec vous


ATTENTION TRAVAUX QUARTIER SARRAIL

La réhabilitation de l’ensemble des logements et des bâtiments est terminée mais les aménagements extérieurs sont  en cours de réalisation. 

Les trottoirs, le stationnement et la voirie seront inaccessibles selon les phases détaillées ci-dessous:

- Allées 12, 14 et 16 rue de l’Albarine : période du 20 janvier au 31 janvier ;

- Allées 2, 4, 6, 8 et 10 rue de l’Albarine : période du 27 janvier au 7 février ;

- Allées 1, 3, 5 et 7 rue de l’Albarine : période du 3 février au 14 février ;

- Réfection complète de la voirie réservée aux véhicules et du parking situé devant les allées 2, 4 et 6 du 10 février au 28 février.

Merci de ne pas stationner les véhicules sur les secteurs concernés pendant la durée des travaux. Les véhicules gênants seront évacués. Le phasage de ces interventions pourrait évoluer selon les conditions climatiques. 

Nous avons bien conscience des nuisances occasionnées par ces travaux et nous vous prions de nous en excuser.


PROCHAINE ETAPE

Mise en place début 2020 de permanences de 2 heures le mardi toutes les 2 semaines au bureau d’Ambérieu en Bugey 


 


Informations

Le programme de rénovation urbaine sur le quartier prioritaire des Courbes de l’Albarine, proche de la gare d’Ambérieu, a été retenu par l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine (l’ANRU) pour la première fois au titre d’un programme de renouvellement urbain d’intérêt régional.


Bien que souffrant d’un déficit d’image et d’un patrimoine parfois dégradé, le secteur de la gare d’Ambérieu est identifié comme un futur pôle structurant à l’échelle de la ville et de l’agglomération à l’horizon 2030, pour les habitants actuels du quartier et pour la population future. L’objectif de ce programme : rendre ce quartier plus agréable, facile à vivre et plus attractif pour les personnes qui feront le choix de s’installer à Ambérieu ou sur le territoire de la communauté de communes dans les 10 prochaines années ; en faire une destination résidentielle de choix grâce à un renouvellement urbain profond.


Le nouveau quartier de la gare offrira des atouts notables en termes de présence de services publics, de services médico sociaux, d’équipements d’enseignement et de services de transports. Sa recomposition urbaine est directement liée à la fois à la création d’un pôle d’échanges performant permettant une meilleure organisation de la mobilité sur le territoire et à la reconversion de friches industrielles, en vue de l’émergence d’un pôle tertiaire et de formation, « l’îlot des Savoirs ». La création d’une nouvelle centralité urbaine autour de la place Sémard en lien direct et ouverte sur le pôle d’échange de la gare permettra de créer un lieu de rencontres, un espace de vie fédérateur bordé de commerces et de services publics et privés.

 

Télécharger le guide du relogement

Sur le quartier prioritaire des Courbes de l’Albarine, proche de la gare d’Ambérieu ce sont précisément 106 logements SEMCODA sur l’Albarine et Noblemaire, concernés par le projet de rénovation urbaine :

  • soit par des résidentialisation : 91 logements
  • soit par des démolitions : 15 logements et 10 garages

Soulignons que ces 91 logements soumis à résidentialisation viennent d’être entièrement réhabilités hors du cadre de rénovation urbaine.

Les immeubles concernés par les résidentialisations :

  • Résidentialisation des 91 logements de la résidence Albarine

Les immeubles concernés par les démolitions :

  • Démolition des 15 logements et 10 garages situés au 1 rue Sarrail de la résidence Albarine

Réunion Amberieu

Réunion de présentation de l'accompagnement au relogement du 5/12/19

Ce 5 décembre le cabinet Apertise, équipe chargée de l’accompagnement au relogement, accompagné de M. le Maire d’Ambérieu en Bugey M. Daniel Favre et du représentant de la SEMCODA M. Anthony Louis, a présenté le diagnostic social réalisé avec et pour les habitants. Sur les 14 familles invitées, 11 étaient présentes et toutes ont pu échanger à l’issu de la présentation. Peu de question collectives sur le processus de relogement, tant l’exposé était clair et complet (vous pouvez le télécharger ci dessous). Les locataires ont préféré évoquer leur situation personnelle de façon plus confidentielle après l’exposé, avec les professionnels présents.

Présentation du projet

Prochaine étape :  la mise en place début 2020 de permanences de 2 heures le mardi toutes les 2 semaines au bureau d’Ambérieu en Bugey ou des entretiens sur rendez-vous à domicile ou à ce même bureau (3 rue Louis Armand).

Réunion du 09/10/2019 

La réunion de présentation de la mission de relogement du 9 octobre 2019 a été très appréciée. Etaient présents : Le Maire d’Ambérieu en Bugey, la chef d’agence SEMCODA et la chargée de relogement du bureau local d’Ambérieu en Bugey, le service Réhabilitation, le Cabinet Apertise choisi pour mener à bien cette mission.

12 familles étaient présentes avec une trentaine de personnes sur les 14 foyers impactés par la démolition. Cette réunion au climat détendu, a permis aux locataires de  rencontrer leur conseillère relogement qui les accompagnera durant toute la phase d’identification de leur besoins et de leurs attentes, du choix de leur nouveau logement mais aussi lors du déménagement et, enfin, après leur installation pour faire un bilan de toute l’opération.  Les familles étaient toutes très volontaires pour s’inscrire rapidement dans le processus d’identification des besoins.

Présentation du Projet

Réunion à venir le 5 Décembre 2019 à 18H Maison du Peuple place SEMARD pour la présentation de la restitution du diagnostic social.


 

 

Présentation de la restitution du diagnostic social : Le 5 décembre 2019 à 18H Maison du peuple place SEMARD

Présentation déroulé du projet de démolition du bâtiment « 1 place Sarrail » : Le mercredi 9 octobre à 18H à la Maison du Peuple, place Sémard.

Qu’est-ce qu’un programme de rénovation urbaine ?

Un Programme National de Rénovation Urbaine (PNRU), doit permettre de transformer des quartiers identifiés comme étant les plus fragiles (Quartier Prioritaires Ville – QPV) dans la liste a été définie dans l’Arrêté du 20 novembre 2018. Sur ces quartiers spécifiques l’offre de logements sera repensée, les équipements publics et les aménagements urbains rééquilibrés. Ce programme permet d’agir en profondeur sur ces quartiers présentant une forte concentration de ménages en difficulté sociale et économique. Il leur insuffle une nouvelle dynamique en dépassant la simple amélioration des conditions de logement et du cadre de vie des habitants en intervenant simultanément sur l’urbanisme, le peuplement et le fonctionnement social des quartiers. Le programme de rénovation urbaine est véritablement une transformation sociale d’un quartier par l’urbain. Pour la période 2014-2030, le Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) a pris le relais du premier programme initié et 2004. Il concentre l’effort public sur 200 quartiers d’intérêt national et 250 quartiers d’intérêt régional. Sa mise en œuvre a été confiée à l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU).

Qu’est-ce que l’ANRU ?

L’ANRU est l’agence nationale pour la rénovation urbaine. C’est elle qui approuve des projets globaux qu’elle finance sur des fonds publics (Etat) et privés (UESL – Action Logement). Elle apporte son soutien financier aux collectivités locales, aux établissements publics et aux organismes privés ou publics qui élaborent et conduisent, dans le cadre de projets globaux, des opérations de rénovation urbaine dans les QPV et dans les quartiers présentant les mêmes difficultés socio-économiques.

Pourquoi rénover des quartiers ?

Beaucoup de quartiers ont été construits en concentrant fortement les logements sociaux. Au fil du temps, leur attractivité résidentielle s’est dégradée en raison notamment d’une faible qualité urbaine (espaces publics médiocres, enclavement, déficit d’équipements...) rendant difficile la qualité de vie pour ses habitants. La rénovation urbaine doit faire évoluer ces quartiers vers des espaces urbains multiples, caractérisés par la diversité des fonctions et des types d’habitat, l’ouverture et les relations avec le reste de la ville, la qualité des espaces publics… pour que la vie des habitants retrouve sa qualité.

Qu’est ce qui peut se passer dans mon quartier ?

Dans mon quartier le programme de rénovation urbaine peut prévoir plusieurs interventions : la démolition d’immeubles, les réhabilitations de logements, les résidentialisations de qualité (publiques et privées), les aménagements et la création de voiries ainsi que la construction de certains équipements publics tels que les écoles ou les crèches. Dans certains projets, il sera reconstruit des logements qui répondront aux nouveaux besoins du territoire (accessibilité, mixité sociale, typologie…). Si vous n’êtes pas concerné par l’opération de relogement, vous pouvez être concerné par des opérations de rénovation ou des travaux divers. Vous serez dans tous les cas invité à des réunions d’information par votre bailleur ou la mairie.

L’immeuble où se trouve mon appartement va être démoli, que-ce qui va se passer pour moi ?

La SEMCODA va s’occuper de vous et de votre famille. Tout d’abord vous serez invité à une réunion de présentation globale du projet organisée par la collectivité. Puis vous serez contacté individuellement par la SEMCODA ou son prestataire pour vous présenter le processus de relogement, vos interlocuteurs privilégiés ainsi que toutes mesures mise en œuvre pour vous accompagner dans vos déménagements. Elle prendra en compte votre situation familiale, financière, professionnelle, vos souhaits et vous proposera jusqu’à 3 logements. Vous serez parallèlement invité à des réunions d’avancement des travaux.

Mon immeuble fait partie du programme de rénovation SEMCODA. Vais-je devoir quitter mon appartement pendant les travaux ?

Les chantiers de rénovation SEMCODA peuvent se faire de deux façons en fonction des contraintes techniques et de la typologie du chantier. Certains travaux se font en « site occupé » c’est-à-dire que les occupants de l’immeuble restent chez eux pendant les travaux. La SEMCODA s’applique alors à informer et réduire autant que possible les nuisances liées aux travaux. D’autres nécessitent un déménagement temporaire et dans ce cas la SEMCODA s’occupe de prendre en charge les frais liés à ce déplacement.

Mon fils ainé veut quitter le logement familial et prendre un appartement, comme nous devons être relogés est ce que la demande de mon fils pourra être aussi prise en compte ?

Votre interlocuteur conseil en relogement va prendre en compte les besoins de votre famille et la SEMCODA pourra alors proposer un logement à votre fils pour son installation et, pour vous, un logement adapté à votre nouvelle configuration familiale. De même, en cas de séparation, il est possible d’envisager un double relogement pour chacun des locataires. Savoir vous accompagner dans votre parcours résidentiel reste notre première et notre grande mission.

Vous avez d’autres questions ?

Nous contacter

Info

SEMCODA - Service réhabilitation
50 rue du pavillon
01000 Bourg-en-Bresse

Formulaire


Aucune donnée personnelle n’est conservée par notre site via ce formulaire.